P1280300

Around Peru in 2 weeks…

Lima, the capital city of Peru has a population of about 10 million residents. The slums alongside the brown mountains that look over the city make up about 1/3 of all that. Miraflores, the upscale district where we stayed in had many nice restaurants and shopping malls. Aside from the historical center, the rest of Lima was dingy, with half-finished cheap cement buildings and trash piling up alongside sidewalks and blowing into the sewers that smell like any large city sewer. No, I did not care much for Lima, or for the dusty, barren mountains with the big Jesus looking over them. We took this bus company called Peru Hop all the way from Lima to Cuzco. These weren’t like the bus we took from the Amazon to Quito, no, these were big buses with comfortable reclining seats and lots of leg room. The fun thing was, we never spent that much time in the bus anyway, we took tours most of the time.

P1260583 P1260578

Nous voici à Lima, la capitale du Pérou qui compte un peu plus de 10 millions d’habitants. Une grande partie de la population est arrivée des Andes et s’est greffée dans les banlieues en créant des bidons villes. Nous logeons à Miraflores la banlieue chic de la ville, avec ses parcs, vue sur l’océan et ses fameux restaurants. Mis à part un tour dans le centre historique de la ville, il n’y a pas beaucoup de charme à Lima, une grande ville surpeuplée et polluée. La ville a été créée par Pizarro sur un désert jaune où rien ne pousse, j’avoue que je n’ai pas trop aimé cette mégapole sans charme. Nous avons parcouru le Pérou avec la compagnie de bus Peru Hop entre Lima et Cuzco. Mais leurs bus étaient bien, on pouvait regarder des films et ils faisaient souvent des stops avec quelque chose à visiter. 

P1260507 P1260511

P1260522 P1260519 P1260539

P1260602 P1260603

Like on the first day, we visited a beautiful Spanish Mansion with slave tunnels. It was horrible down there. I inhaled dust with every breath and at times the walls and ceiling were so tight, that I was almost walking on all four on the dirt floor. Then we stayed the night in Paracas, a small sea side town with an island just off the coast which is nicknamed the poor man’s Galapagos. There I saw numerous sea faring birds like sea gulls, red-footed Nazca boobies, and my favorite, penguins! They ae the cutes birds I have ever seen! These particular ones were only about a foot high, and they waddled and hopped from rock to rock in the most adorable way. The lack of sea lions was made up with the abundance of birds. They covered the cliffs and flew all around our speed boat (I got lucky that they didn’t poop on me, the people behind weren’t so lucky)! On our way back in, We saw a pod of 20 or so bottle-nosed dolphins! They were much larger than the ones we saw in Australia, though they also didn’t come within 4 meters of the boat.

P1260712P1260664

Par example, le premier jour en route pour Paracas nous avons fait une halte dans une ancienne Hacienda (devant un hôtel maintenant) espagnole qui avait des esclaves venus d’Afrique. Les propriétaires ont fait construire des tunnels (plus ou moins 25km) par les esclaves qui allaient jusqu’à la mer, comme ça ils ne déclaraient pas leurs esclaves mais les cachaient dans les couloirs pour ne pas payer les impôts. Nos avons fini notre journée à Paracas, petite bourgade au bord de mer qui est surnommée les Galapagos des pauvres. Nous avons fait un tour dans un bateau rapide pour visiter les iles Ballestas qui ont une grande diversité d’espèces aviaire. Nous avons vu beaucoup de mouettes, pélicans,  des petits pingouins (qu’on n’avait pas vu aux Galapagos). Il y en avait tellement qu’ils recouvraient les ilots des Ballestas. Nous n’avons pas vu énormément de lions de mer car ils sont plus là en octobre mais nous avons pu en observer quelques-uns. Juste avant notre retour dans le port nous avons pu admirer une 20aine de dauphins, ils ne sont pas venus aussi  près du bateau qu’en Australie mais c’est toujours beau de les voir surfer dans l’eau.

P1260641 P1260639 P1260651

P1260661 P1260666 P1260680

P1260804 P1260744

That afternoon we arrived in another town called Huacachina, I just called it cappuccino, because that’s what it sounded like to me when I first heard that name. It was an oasis in the middle of 300 foot sand dunes. With my dad, brother, and other people from our bus, we took a buggy ride through the dunes. We got off to a bad start because we got the worst, most rotten buggy in the bunch, and our driver was 15 minutes late because he decided to get a last minute ice cream and bathroom break. But then it was all fine when we started driving over the dunes. It was a very bumpy ride, the people in the back were jostled and shaken from side to side. Then the time came for sand boarding. I was cautious and decided not to injure myself on the first ride, so I went on my stomach. And then I sat down, but forgot to strap myself in, so I flew off about midway down the dune. And then I got brave enough to stand up like a real snowboarder. I zoomed down the hill as if I had rockets attached to the back of the board. I don’t know how I managed to stay standing up the whole time, but I lasted 2 more successful rides before smashing face-first into the sand. After that I was pretty inconsistent with my rides, sometimes I would stick a perfect landing, and other times I would be biting the dust. The sunset over the colossal sand dunes was beautiful, I felt like I was on an African safari. I didn’t want it to end, but time flies when you’re having fun, and all good things must come to an end someday. Afterwards, I had sand EVERYWHERE. I think I dumped at least a pound of it from my sneakers alone. The next morning I decided to climb the biggest dune of all which bordered the hotel. It’s a lot harder than you might imagine. For every two steps that I took, I slid down one. My progress was slow and in every way inconsistent. So an hour had gone by, by the time I reached the crest. And then I did the stupidest thing possible, I sprinted immediately down its face. Oh, but what a feeling. I felt like I was flying! I took big leaps while trying to avoid the miscellaneous trash heaps on the sand. It took less and a minute for me to reach the bottom and jump into the frigid water of the swimming pool.

P1260955P1260934

Après une heure de bus nous sommes arrivés à Huàcâcina, je l’appelle cappuccino car la première fois que j’ai entendu ce nom j’ai cru qu’ils parlaient de cappuccino. C’est un oasis, eh oui comme dans Tintin, un petit lac avec des dunes de sable géantes autour. Juste le temps de poser nos valises et me voilà partie pour un tour en buggy et surfe sur les dunes. Notre chauffeur de buggy est arrivé 15 min en retard car il était allé se chercher une glace. Mais bon, il a été pardonné après le fun avec le buggy, ça secoue beaucoup quand même. Quand nous avons commencé le surf sur le sable pour ma première descente j’ai été très prudente sur le ventre, pour la deuxième sur les fesses, j’avais oublié de m’attacher et au milieu je me suis viandé.  Puis j’ai essayé de me mettre debout, et j’y suis arrivée, je ne sais pas trop comment mais c’était super. J’ai réussi à faire 2 autres descentes super bien avant de me retrouver visage premier dans le sable. Après, dans mes descentes il y avait du bon et du moins bon. J’ai admiré le coucher du soleil sur les dunes c’est toujours magique. C’était super nous avons passé une super après midi. De retour à l’hôtel, j’avais du sable de partout, vraiment partout.Le lendemain matin, nous avons escaladé les dunes à pied, je dois dire que cette experience est beaucoup plus difficile que ça ne parait, pour 2 pas que tu fais tu descends d’un. Il m’a fallu presque une heure pour atteindre le sommet. Une fois arrivait j’ai dévalé la pente à toute allure, j’avais l’impression que je volais, il ne m’a fallu que quelques minutes pour atteindre le bas et me jeter dans la piscine froide.

P1260890 P1260874

P1260937P1260946P1260878

And then, guess what we did next? We hopped onto the bus again! Yay! I absolutely LOVE staying on big, cold buses all night long! No, we stopped twice, once for dinner and then to go see the Nazca Lines. There are many theories about these ancient figures; some people say that they were created by aliens, others think that it was a very ancient civilization. Nobody knows for sure who made them, or when, and I don’t think we ever will any time soon, but one thing is certain, they were made by someone. And they are big and can only be seen from above, so whoever made them must have known what they were doing. They’re mostly primitive figures of animals drawn about 8 inches deep into the gravely sand. There is nothing out there (except the Nazca Lines of course), and a flat expanse of desert with mountains in the distance. I probably spent more time writing this passage than I actually spent there. We watched a few movies in the bus, but I couldn’t sleep, not even when we arrived at our hotel in Arequipa.

Devinez ce que nous avons fait après? Eh bien, oui retour dans le bus pour un autre long trajet. Et cette fois-ci pour toute la nuit! Nous avons quand même fait 2 arrêts, 1 pour diner et un autre pour admirer les géoglyphes de Nasca. Ce sont des lignes dans le désert qui forment des dessins, elles sont très anciennes et on peut les admirer seulement en hauteur. Il y a plusieurs théories pour expliquer leur apparition, notamment des extra terrestres seraient venus et les auraient faite. En fait, personne ne peut les expliquer, elles ont été découvertes en 1927. Mais elles sont là donc quelqu’un les a dessinées dans un sol aride mais pas sablonneux très dur, elles font plusieurs km de long et jusqu’à 1 m de large pour les plus grandes, 15cm de profondeur. Mystère. Dans cet endroit, c’est le désert complet pas un brin de végétation ne pousse, donc après avoir vu certains géographes nous sommes repartis. Pour faire passer le temps plus vite nous avons pu visionner des films dans le bus, ça a fait passer le temps car je n’ai pas dormi.

P1260984 (1) P1260982

You could really see the Spanish influence in that town. The architecture was beautiful; inner courtyards, bright red, yellow, and blue colored paints everywhere, ornately carve wooden balconies, big stone carvings, and big churches. I thought that the style of architecture in Arequipa was nicer than in Cuenca, only because the whole city was the same Spanish style, not just three or four buildings. The markets there were really colorful, and the food was so tasty. We went to visit the old St. Catalina monastery for nuns. It was built in 1600 and is still in use today. The nun’s parents sent their daughters there around the age of 11 to get an education. Not all of them would become a nun, and they could leave the monastery if they didn’t like it as well. The grounds were so vast, it almost felt like an entirely new village! After passing three big courtyards, we came upon the place where the nuns used to reside. Where as in Europe, where the nuns all sleep in the same dorm and eat together, there, they all had their own private apartments with small gardens and kitchens with big stone fireplaces. In addition, there were small chapels more or less around each corner. I tried one of Peru’s specialties in Arequipa; Chica de Morada. It’s a drink made from blue corn. I know what you’re thinking, that a corn drink is weird, but surprisingly, it was really delicious and sweet. We could only spent a couple of days in Arequipa, because Cusco was the next stop.

P1270014 P1270201 P1270186 (1)

Nous sommes  arrivés à Arequipa vers 5h45 du matin, il faisait froid car nous sommes dans les Andes maintenant. J’ai tout de suite remarqué une grande influence espagnole dans l’architecture dans cette ville. J’ai beaucoup aimé cet endroit, il y avait beaucoup de fer forgé, de patios, des couleurs vives, des balcons en bois ornés et bien sur beaucoup d’églises. J’ai préféré ici à Cuenca en Equateur, parce que toute la ville était belle pas seulement le centre. Le marché était très coloré et la nourriture très bonne.Nous avons visité le monastère de St Catalina, pour des soeurs construit en 1600. Encore aujourd’hui, il y a une petite communauté de soeurs. Les parents des futures nonnes les envoyaient dans le couvent vers l’âge de 11 ans pour qu’elles soient éduquées, ou bien les veuves venaient finir leurs jours ici. Certaines finissaient nonnes ou bien elles en sortaient après 18ans.Ce couvent est comme un village avec des rues, plusieurs chapelles etc. Il est très différent des autres parce que chaque nonne avait son propre logement, généralement une chambre et une cuisine, pour les plus riches elles avaient une servante. Les rues étaient très colorées avec du bleu, du rouge, du orange, cela formait un ensemble architectural très esthétique. Dans cette ville j’ai goûté une boisson du Pérou appelée Chicha morada, à base de maïs violet fermenté. Vous pensez qu’une boisson à base de maïs semble étrange, oui mais en fait c’est bon. Nous n’avons passé que 3 jours à Arequipa mais j’aurais pu en passer largement 8. Il fallait partir pour Cusco.

P1270153 P1270128 P1270111 (1) P1270084 P1270035 P1270038 P1270031 P1270019 P1270061P1270046 P1270072 P1270105 P1270235P1270258 (1) P1270245

I spent 12 straight hours in a bus (without any bathroom breaks, can you imagine)? I felt so sick, both with the constantly rising elevation, and the serpentine roadways. With every bend in the road, my stomach churned, my kidneys rebelled, and my head throbbed. When we finally arrived in Cusco, I felt like I was dying. I was too nauseous to notice the parade of people dancing in traditional costumes going on in the main square, or the wooden saints being carried by men into the cathedral. In fact, I stayed in the hotel room until dinner time. Cuzco, the ancient Inca capital is 2,800 feet higher than Arequipa, that’s almost 10 Eiffel Towers stacked up on top of each other. What did I do in Cusco? Well, I walked, a lot. I walked through narrow, paved streets with ancient Incan stones lining all the buildings. I walked through huge covered markets where the smell of dried lamb’s head and freshly fried pork’s feet hung in the air like an old blanket. I ate there too. But not the two repulsive (I find the repulsive) foods I just mentioned to you, I had stir fried lomo with papas fritas and arroz, and crunchy dulce de leche-stuffed churros for dessert. We were lucky to be in Cuzco during Corpris Christi, a big holiday for the Peruvians. It’s when they make big statues of the saints and they carry them around the town, bringing them into all the most important cathedrals and churches. The majority of people living in Cusco was mobbing the main square. There wasn’t any room to move, and it was just as difficult to see the parades. My favorite part was the music. A marching band in tuxedos was proceeding each saint, 100 decibels of the loud, festive music resonated in my heart, and also in my ears. I used to play in a band, that’s probably why I have sensitive ears now! Cusco, I noticed, like all South American cities, stretched out far and wide when I was overlooking it on top of a mountain. That would be the second to last time I would see it from up above, for the preceding day, we left on a day trip, and didn’t return for 4 days…

P1270813 P1280103 P1280014

Nous avons passé 12 h dans le bus sans nous arrêter pour un arrêt pipi(il y avait des toilettes dans le bus). Je n’ai pas aimé ce trajet avec les routes sinueuses de montagne et le fait que nous montions à une très grande altitude. J’avais mal à la tête, mal au ventre une vraie agonie. Une fois à Cusco, ça ne ‘est pas arrangé tout de suite. Je n’ai pas vu les gens parader dans la rue en costume, les Saints qui défilaient, je suis restée dans la chambre d’hôtel tellement j’étais nauséeuse. Cusco est à 3400m, je dois dire que l’altitude m’a rendue malade, mais nous étions dans l’ancienne capitale de la civilisation Inca, la ville qu’ils appelaient le Centre du Monde. C’est une ville intéressante de part son histoire, on trouve des rues avec les pierres d’anciens temples Incas à la base (car les Espagnols ont tout détruit pour construire leurs églises!). Nous avons visité le marché avec les têtes d’agneaux sur les banques ou les pieds de porc, je ne vous raconte pas les odeurs quand on est pas très bien.Nous avons mangé sur place, Jayden n’était pas très d’accord mais l’endroit où nous avons mangé était correct, lomo con papas fritas y arroz, boeuf sauté avec des frites et du riz. Et des churros avec dolce de leche pour dessert arrosé par un jus de sucre de canne. Nous avons été très chanceux d’être à Cusco pour Corpus Christi, une fête religieuse très importante. Il y avait des défilés, les gens portaient le costume traditionnel, chaque groupe avait sa fanfare pour accompagner les 13 Saints, c’était spectaculaire. Il y avait une foule très importante, c’était parfois difficile pour voir le défilé. La fanfare accompagnant chaque Saint était très bonne, la musique était entrainante même si elle était une peu trop forte. Ca m’a rappelé quand je jouais de la musique à Bement mon école. Nous sommes montés assez haut dans la ville pour admirer la vue, les maisons s’étalaient sur des km et des km. Puis nous sommes partis pour la vallée sacrée, une autre partie fantastique du Pérou.

P1280022 P1280106P1270838P1270718

P1270780 (1)P1270474

P1270648 P1270680 P1270788 (1) P1280163P1280211 P1280238 P1280237P1280251 P1280250P1280198 P1280209 P1280144P1280129

P1260404

In the heart of the jungle. Au coeur de la jungle amazonienne

POP QUIZ: Why is the Amazon Called the Amazon? In ancient Greece, there was a legend about feared women warriors called the Amazons. They threw spears and looked rather large and fearsome, so when the first explorers came and saw the natives with spears and long hair, they thought they were the Amazons, thus giving the jungle its famous name.

Question: Savez pourquoi l’Amazone s’appelle ainsi? Cela vient de la légende des femmes guerrières appelées les Amazones dans la Grèce antique. Quand les premiers conquistadors arrivèrent ils virent les Incas avec des lances et des cheveux longs portant des tuniques, ils pensèrent que c’était des femmes. Voilà pour la petite histoire.

P1260283 P1260295

It all started at 11:00pm on the 20th of May. The bus ride to the jungle was even worse than in Laos. There at least, we had had some sort of bed to sleep on, here though we only had narrow seats to try to make the 8 hours go by faster. We had a 3 hour wait in the capital of the region, Lago Agrio. On top of that, we had an additional 2 hours of bus ahead of us. At the entrance of the preserve, we were greeted by our guides who led our group to the pirogues, narrow canoes with motors. We were very unlucky, for fat drops of rain started to pour down on top of us.

Notre voyage dans ces terres commença vers 23h le 20 mai. Bus direction la jungle, je n’ai pas passé une bonne nuit pire que les bus au Laos. Les sièges ne se baissaient pas vraiment, il y avait beaucoup de virages tout cela pendant 8h. Mais ce n’était pas fini, arrivé dans la capitale de la région Lago Agrio, nous avons dû attendre 3h, on en a profité pour prendre le petit déjeuné. De nouveau 2h de bus, nous nous enfoncions de plus en plus. A l’entrée du parc national, notre guide nous attendait pour nous amener au lodge, trajet en pirogue de 2h. Assez malchanceux car il s’est mis à pleuvoir. Et dans la forêt tropicale quand il pleut ça ne fait pa  semblant.

P1250523 P1250604

Riding on the Amazon River reminded me a lot of Tortuguero in Costa Rica. The dense forest, the logs hidden just beneath the murky brown water, the vines hanging down from dead trees… As the first hour dragged along, and the forest got deeper darker and the river wider, so did my imagination. At every movement of a leaf I imagined there to be an angry jaguar ready to pounce, a silent boa eying me closely, or a hungry caiman eager to get its mid-day meal of a skinny 13 year-old girl. After 2 wet hours, our lodge came into view. Had we not stopped at the dock, I would have missed it.

La balade sur l’Amazone m’a rappelé notre périple au Costa Rica dans le parc national de Tortuguero: la forêt dense, les troncs d’arbres dans l’eau, les lianes qui pendent des arbres, et l’eau marron…Après 1 h sur l’eau, nous continuions de nous enfoncer dans la forêt plus profondément, mon imagination aussi. A chaque bruit ou mouvement dans le feuillage j’imaginais un jaguar prêt à me sauter dessus, un boa constricteur au bout d’une branche, ou un caïman affamé qui ne ferait qu’une bouché d’une fille mince de 13 ans. Finalement après 2 h de trajet sous la pluie notre lodge était en point de mire. On aurait pu le rater facilement tellement il était bien intégré à la nature.

P1250563 P1250890 P1250747 P1250755

For lunch we had chicken with mashed potatoes. Our room had a thatched roof with nothing closing it off so spiders and such had made their homes along the beams. That night we did a sunset cruise that led into a night walk. Only 4 out of the 12 of us there had flashlights, so I spent most of the time looking at the ground to try to avoid the roots and mud puddles. The sounds of the animals were deafening, aside from a couple tarantulas, scorpions, a night monkey and a lobster cricket. I was really expecting to see more wildlife because, well, this is, The Amazon. On our way out, a boat from our lodge picked us up. He maneuvered the long boat seamlessly through the mangrove patches in pitch black darkness.

Au lodge, pour le lunch nous avons eu du poulet avec de la purée, la nourriture était bonne et variée. Notre chambre était dans un petit bâtiment de 4 chambres avec salle d’eau et elle n’avait pas de plafond directement dessus mais un toit pendu en chaume, apparement un endroit favori pour les araignées. En soirée nous avons admiré le coucher du soleil en pirogue sur une portion formant comme un lac, puis nous avons fait une marche dans la forêt pour voir les animaux nocturnes. Nous avons surtout vu des tarentules poilues, des scorpions, un criquet langouste et un singe nocturne.Je pensais voir plus d’animaux, on est dans l’Amazone! Mais l’endroit est grand, ils pouvaient se cacher partout. Par contre le bruit est incessant pendant 2 minutes nous avons éteint nos lampes les insectes n’arrêtaient pas. Au retour, j’ai admiré comment notre chauffeur navigué dans le noir sans problème.

P1250710 P1250678 P1250675 P1250671

We went on another tour during the day and it started to pour down so hard, my poncho was soaked on the inside! We saw a few monkeys playing in the trees and blue and red macaws flying overhead. Of course there were also many insects such as bees and termites and leaf cutter ants. The most interesting animal was spotted by our guide, as usual. It was a tiny poison dart frog with the colors of Ecuador; blue, red, and yellow. It was buried under a bush, so it took the rest of the group a minute to spot it. Our guides were incredible at finding animals, like a foot-long boa constrictor wrapped around a branch at night, or an immobile sloth sleeping high in the crook of a tree, or even small brown bird seamlessly camouflaged on top of a branch! Near the end of that excursion, we came upon a muddy swamp. We all had rain boots, but there was a gap in between the sizes 39-43, so most of us had big boots. Anyway, the mud was at least 1ft deep in most places, so our boots got stuck. Jayden actually fell into it, so from the knees down he was completely covered in mud. That evening we took another cruise down the river and I swam, so now I can say that I went swimming in the Amazon!

Nouvelle balade en forêt au petit matin, et bien sûr de nouveau pluie! Il pleuvait tellement que mon imper ne me protégé plus, j’étais aussi trempe que si je n’en n’avais pas eu. Nous avons vu des singes sautant d’arbres en arbres, le guide est arrivé à localiser un grenouille dans le feuillage pas plus grande qu’une phalange de mes doigts elle était aux couleurs de l’Equateur bleue, rouge et jaune, elle a du venin sur le dos. Les tribus passaient leurs flèchettes sur le dos pour les empoisonner. A un autre moment notre guide avait repéré un boa constricteur dans un arbre en pleine nuit! En fin de promenade (ou mouillade!) nous avons traversé un marécage, comme certains d’entre nous n’ont pas trouvé bottes à leur taille ça passait du 38 au 43 pour celles qui étaient disponibles, il y a eu des moments marrants comme quand les bottes de Jayden sont restées plantées dans la boue et qu’il est tombé dedans. Il était plein de terre et ses bottes remplies de boue! Le soir lors de la croisière lors du coucher du soleil, je suis allée nager, et oui je peux dire maintenant que j’ai nagé dans l’Amazone. 

P1250815 P1250833 P1250868 P1260029 P1260047 P1260130

After the sun set over the jungle, we went looking for caimans. Their eyes reflect light when it hits them, so at night it’s easier to spot them with flashlights when it’s dark outside. After an hour, we saw all but two, and they were half hidden under the water, so we didn’t have much luck with that. For dinner (I don’t remember what I had for dinner, but I do remember what I did) I talked with the people from my end of the table; Britt, Daphne, Holly… They talked about their professions and asked me what I wanted to be, and I told them entrepreneur. We talked and played Jenga until the lights went out at around 10:00. I hated the smell of bat guano in our room from the small fisher bats flying up above in the ceiling, so I spent as little time in there as possible.

Après le coucher du soleil, nous sommes partis à la chasse au caïman. Leurs yeux sont rouges quand la lampe du guide y tombe dessus, c’est pratique pour les repérer. En 1h de traque nous sommes arrivés à en voir 2, qui ont vite disparu sous l’eau. Après le diner, je suis restée pour parler avec les filles de mon groupe, Britt, Daphnée, Holly… Elles parlaient de leurs études et m’ont demandé ce que je voulais faire plus tard, je leur ai répondu que j’aimerai bien créer quelque chose. Nous avons aussi joué à Jenga jusqu’à ce que les lumières s’éteignent vers 22h00. Je n’aimais pas trop l’odeur de caca de chauves souris qu’il y avait dans notre chambre, surtout qu’il tombait sur ma moustiquaire.

P1260404 P1260461 P1260470 P1260122

On our last full day in the jungle we visited one of the communities. There were 150 people living in that particular community, and it was almost modern. It had a stadium of sorts, a high school, and elementary school, and about half the houses were made with cinder block. Little boys were playing together in the river with canoes. Our guide took us all around the community to make us try the different fruits like cacao fruit, a weird marshmallow-looking gummy fruit whose name has escaped me just about like all the other bizarre foods I’ve eaten. Then we made bread with a lady called Maria. She was of native descent, her eyes were creased, and her skin was slightly darker than that if the Inca Indians. The bread had only one ingredient, and that was yucca, a long white root that has almost has a potato-like texture, and picking it from the forest was the first step in making the bread. After we pealed and washed the yucca, Maria put our group to work on grating it. Grated, they looked more like cottage cheese than potatoes. Yucca is made up of 85% water, which is highly toxic. In the olden days, people who were unwelcome to a village would be given a special drink of fruits with that water mixed into it. That would be both a welcome drink and a farewell drink! Maria wrung the mixture out in a small woven, palm hammock. She repeated that process for five minutes, and the water never stopped flowing out! The big bucket she had placed underneath was 1/3 full by the time she finished. With a coconut bowl, she then scooped up the dry yucca flour and spread it on a thin clay plate that had been heating over a fire. A few minutes later, the yucca crepe/bread was ready. The crunchy small granules left a dry feeling in my mouth, Nutella would have helped with that, but no supermarkets, not even Mega Maxi have it in stock.

P1260171 P1260178 P1260190 P1260236

Lors de notre dernière journée nous avons rendu visite à une vraie communité amazonienne qui comptait à peu près 150 personnes. Le gouvernement investit pas mal dans ces villages pour leur permettre de rester tout en ayant une éducation, il y avait des écoles avec des ordinateurs, un stade pour faire du sport. C’était dimanche, et les enfants jouaient dans la rivière. Notre guide nous a fait découvrir les différents fruits tropicaux qu’on peut trouver ici, comme le cacao frais en fait ça ressemble à un gros marshmallow la texture et le goût n’ont rien à voir avec le cacao comme nous le connaissons. Puis nous avons préparé un pain local avec Maria, elle était indigène d’ici ces yeux un peu bridés et sa peau plus mate que les indigène de descendance inca. Le pain était fait avec un seul ingrédient la racine de Yucca (ou manioc) un peu comme une betterave qu’on doit peler de couleur blanche. Nous sommes allés les chercher au bord de la forêt. Une fois coupée pour avoir une nouvelle plante il faut mettre un bout de branche dans le sol et une nouvelle plante poussera, aucun travail. Après avoir peler et laver nos racines, Maria a mis notre groupe à contribution pour transformer le yucca en farine, nous avons du les gratter pour en faire une pâte, mais le yucca contient 85% d’eau, qui est aussi très toxique si but comme ça. Donc il a fallu faire sortir cette eau en la mettant dans un panier fait en liane que Maria essora avec un baton. J’ai été impressionné par toute l’eau qui est sortie, en fait Maria la garde pour faire une soupe plus tard. Avec un bol fait en noix de coco, elle a ramassé la farine obtenue et la déposé sur une plaque en terre qui chauffait sur un feu, elle l’a bien étalé pour qu’elle devienne comme une crêpe fine. Il a fallu quelques minutes puis c’était prêt à déguster. C’était bon mais un peu sec à manger comme ça, dommage pas de Nutella dans les parages et surtout pas de supermarchés  avant 2h de pirogues.

P1260247 P1260264 P1260276 P1260220

After lunch we went to the shaman. Although he was only 55 years old, he was already a great-great grandfather. The people in this community get married very young, in fact, I would already be married by now, which is really scary. The shaman was dressed in traditional dress, with big seed necklaces, a long green tunic, and a beautiful headdress made with the feathers of tropical birds which he had make himself. He talked about ayahuasca, a special juice made with a special type of root and tulip. For graduation, the apprentice shamans must drink this juice. It works almost like a drug. You have hallucinations and bizarre dreams, and to become a real shaman, you have to be able to control those dreams and images.

Après notre lunch, nous avons vu le shaman, il avait 55 ans et il était déjà un arrière grand-père. Les gens se marient jeunes par ici, il y aurait des chance que je sois prête à être mariée si je vivais ici. Le shaman était habillé de façon traditionnelle avec de grands colliers fait avec des graines, une grande tunique verte et une coiffe magnifique faite de plume d’oiseaux exotiques. Tout doit être fait par lui même. Il nous a expliquait ce qu’il faisait, pourquoi il utilisait une boisson appelée ayahuasca, une boisson faite avec des lianes et une fleur qui a un pouvoir narcotique. Une fois qu’il est considéré un shaman il doit boire cette drogue presque tous les jours. Elle provoque des hallucinations et des rêves bizarres, et un vrai shaman contrôle ces images et peut dire la cause de problèmes.

P1260353 P1260318P1260347 P1260352

It was a shame that we had to leave early that next morning at 9:30. The bus ride was as terrible as the first ride (which didn’t surprise me). All in all, the Amazon was a must-see place in Ecuador. Though I would have liked to see more animals in the jungle and less in our room (the bats and their horrible poop were the worst)! I’m going to miss all the people from my group. I liked socializing with other people again and being part of a group. I got to meet some really amazing people whom I considered like my siblings, even if it was just for 4 days. At first I thought I would be relieved to be back in Quito, with creature comforts like a modern apartment with electricity all day and hot water, but some part of me the was disappointed to leave Amazonia, that I had not seen what all there is to see, or experienced all that can be experienced, but I knew I had. I have seen more and felt more of the Amazon than all of my friends and classmates will probably ever experience in their entire lives, so I won’t complain about that.

C’était dommage que nous ayons du partir vers 9h30 le lendemain matin. Le trajet en bus a été aussi horrible qu’à l’aller (ce qui ne m’a pas vraiment surprise!). Je pense qu’il faut se rendre en Amazone ça vaut le détour. J’aurais aimé voir les animaux d’un peu plus près dans la jungle et moins dans ma chambre. J’ai adoré être dans un groupe avec des jeunes entre 18 et 24 ans, je me suis bien marrée avec eux et ils m’avaient super bien intégrée. Au début de notre séjour je pensais que ce serait trop long, mais maintenant qu’il faut partir j’aurais bien aimé que ça dure quelques jours de plus. Je suis contente de cette experience dans la forêt car c’était vraiment unique et ce n’est pas tout le monde qui a la chance de vivre ça.

P1260470 P1260289 P1250883 P1250751

P1260338

Amazon explorer

The 7 hour bus ride came to a halt in a small town called Lago Agrio. We got onto a long narrow canoe called a Pirogue. I was starting to think that we were never going to make it to the lodge because we had a very long bus ride and then the canoe ride was never ending.

P1250898

Je pensais que nous en avions fini avec les 7h de bus de nuit quand nous sommes arrivés dans la ville de Lago Agrio. Mais après  2 nouvelles heures de bus qui nous a amené au bord de la rivière un voyage en pirogue nous attendait. Je commençais à me demander si nous allions y arriver un jour à ce campement.

P1260484 P1260453 P1250523 P1250581

I was expecting to see a lot more animals but I guess we see what we can in the forest. The guides were incredible at spotting things. Ours spotted a small white Amazon tree boa, in the dark, and the boat was moving superfast. He saw a camouflaged poison dart frog and they are so tiny about 1inch big.

Je pensais que nous verrions plus d’animaux, mais en fait quand tu es dans la nature tu ne peux pas prédire ce que tu vas voir. Je dois dire que notre guide était quand même très bon pour repérer les animaux, une fois de nuit il a vu un boa constricteur dans un arbre quand nous nous promenions en pirogue. Il est arrivé à voir une de ses toutes petites grenouilles empoisonnées qui ne font que quelques centimètres.

P1260490

On one trek we went on, it was incredibly rainy . We walked in the rain for hours and it became super muddy. There was an area called palm swamps and the mud nearly overflowed in my boots. I took a serious mud bath first my boot came completely off and my foot got drenched in mud I would have had to walk without a boot if a really nice Swiss person hadn’t pulled my boot out. After that I completely fell hands first in the deep mud, I was truly covered. But in the end I took a really nice swim in the Amazon River. Another day we saw the pink erawati river dolphins. They were more grey than pink and you only saw their fins and a part of their head. I was hoping to see an anaconda but those are a lot more active in the dry season. A bird that we saw a lot was the stinky turkey, they looked like fat phoenixes. When we were on a tour we spotted a snake bird, it was like a heron. It was just posing in so many ways, it was like it meant to put on a show.

P1250723P1250699 P1250715 P1250730 P1250752

Tous les jours nous partions soit en pirogue soit en balade dans la forêt à la découverte de ce monde. Une fois, il a plus toute la balade, heureusement ils nous prêtent des bottes et des ponchos, mais mes bottes étaient trop grandes! Avec la pluie c’était très boueux et à un moment donné nous sommes arrivés à un endroit appelé les palmiers marécageux. Mes bottes sont restées coincées dans la boue et je me suis retrouvé les pieds avec mes chaussettes à patauger dans la glaise! Un jeune Suisse du groupe m’a aidé à sortir mes bottes que j’ai remis comme ça. Je suis aussi tombé les mains dedans, j’étais très sale et tout mouillé. Quand nous sommes rentrés pour le déjeuner je me suis baigné dans la rivière. Tous les soirs nous partions en croisière pour voir le coucher du soleil sur une portion qui formait comme un lac et nous nous baignions avec les dauphins roses ou Botos. En fait, ils sont plutôt gris et ils ne sortent pas beaucoup de l’eau alors ils sont assez difficile à apercevoir. Je voulais vraiment voir un anaconda, mais il faut venir à la saison sèche où ils sont bien plus actifs. Un des oiseaux qu’on voyait tout le temps était hoazin huppé (dindon qui pue c’est son surnom!) ils ressemblaient à des phoenix avec leurs ailes ouvertes. L’oiseau serpent était très beau aussi avec le bout de ses ailes blanches et son corps noir, il nous a fait une vrai démonstration  en se tournant dans tous les sens et en ouvrant ses ailes.

P1250685 P1250611 P1250818 P1260055
Surprisingly I slept really well every night considering that the beds were basic. One day my mom woke up at 6:00 A.M to go bird watching and she said that she saw a lot of yellow macaws and toucans. Our guide said that we were lucky in see the animals that we saw because a lot of times there aren’t that much. We saw 3 sloths and both of the kinds, the 2 toed sloth and the 3 toed sloth. We saw 6 of 7 species of monkeys. We saw the red howler monkeys, squirrel monkeys, little night monkey in their house, monk sacky monkey, white capuchins, and the woolly monkey. One night we went on the jungle walk where we saw scorpions, 3 giant tarantulas, a lobster cricket that was as big as my hand, and a night monkey that was active. After we went looking for caimans, we saw 2. One was a spectacle caiman that disappeared before we could take a picture, but the other was a black caiman and we just go a picture of him.

P1250675 P1250678 P1250671 P1250832P1260429 P1260450

Je dormais super bien malgré que les lits soient assez simples. Ma mère s’est levé à 6h00 du mat pour observer les oiseaux depuis la tour d’observation, elle a vu des toucans et un couple d’aras bleus et jaune, un faucon et aussi un vautour. Notre guide nous a dit que nous avions en fait pu observer beaucoup d’animaux différents: nous avons vu 3 paresseux (2 griffes et 3 griffes), 6 des 7 espèces de singes : les Saïmiris (ou singe écureuils assez petits et gris), singe hurleur roux, les tous petits singes de nuits avec leurs gros yeux, singe laineux (grosse queue avec fourrure), capucins blancs, des tamarins. Pendant notre marche nocturne, nous avons pu observer des scorpions, un criquet langouste énorme et 3 tarentules géantes, mais aussi un singe de nuit actif dans les branches. Un autre soir, nous avons fait une balade en pirogue pour voir les caïmans, nous en avons vu 2, l’un deux à tout de suite disparu sous l’eau (et il peut y rester pendant 1h avant de ressortir) l’autre était un caïman noir.

P1260045 P1250798P1260111 P1260130 P1260144 P1260165

We visited an Amazonian community. We learned how to make a kind of bread from manioc. It was like pita bread but the texture was like a bunch of bread crumbs made into a bread. After lunch we visited the Shaman. He was decorated with a headdress made from the feathers of exotic birds, necklaces made of animal teeth, nuts, and seeds. The law was that the shaman had to make everything himself. He said that to become a shaman you had to train for 15 years, those that trained for less were more like sorcerers than shamans. They were given a special drink called ayawasca. That put you in a kind of spiritual world. I learned how to fire a blow gun, and in 3 tries I hit the target. Melia’s dart landed 1 meter in front of it. Our guide showed us what a cocoa bean looks like before they get dried, they were encased in a white fruit that tasted exactly like mango.  It was nice to meet a lot of interesting people and see everything that we saw. After getting back to Quito for one more day we left for Lima Peru.

Nous avons aussi visité un village amazonien, ils ne vivent plus complètement reclus les seins nus etc. Ils veulent éduquer leurs enfants pour qu’ils préservent leur futur. Une des femmes du village nous a appris à faire une galette au manioc. Nous avons récolté le manioc dans le jardin, puis il a fallu le peler et ensuite le râper et l’essorer dans un panier pour le transformer en farine. J’ai bien aimé. Après le lunch, nous avons rendu visite au shaman (sorcier, médecin guérisseur du village). Il doit faire lui même sa tenue et sa coiffe avec des choses qu’il trouve dans la forêt: des noix, des haricots secs, des dents d’animaux, des plumes d’oiseaux. Il nous a expliqué qu’il faut 15 ans d’étude pour devenir shaman, et que ceux qui s’arrêtent au bout de 5 ans ne sont que des charlatans. Ils boivent une boisson hallucinogène appelée  ayahusca (breuvage à base de lianes) ils s’en servent pour lire les auras de la personne à soigner. Il nous a fait souffler dans sa sarbacane, il m’a fallu 3 essais pour atteindre ma cible. Mélia n’a pas été trop bonne à ça. Notre guide nous a aussi montré tous les fruits que l’on peut trouver dans cette forêt comme le cacao (avant qu’il ne devienne notre boisson) ça avait plus le goût de la mangue.

P1260227 P1260232 P1260238P1260250 P1260272P1260276 P1260338

J’ai bien aimé ma rencontre avec plein de jeunes de tous les pays avec qui j’ai joué à Jenga. Puis il a fallu rentré sur Quito avant notre départ le lendemain pour le Pérou et Lima.

P1250683 P1250751

P1250334

The Galapagos Islands

We had good luck this time, our flight left on schedule and we had no problems landing at the Baltra Aeropuerto. I had no idea that landscape could change so much within such a short amount of time. It went from Arizona desert, to semi-tropical, to jungle, to semi-arid. We saw a few iguanas on the way to Porto Ayora. The sound of Urban music and the smell of fresh empanadas followed us all the way to our hotel. We stayed long enough to drop off our bags and then mom and dad made Jayden and I get up and walk to the port. But I’m so glad they did, because that might have been my favorite moment on this trip. Traveling around the world for a year can make a girl spoiled. Now there are only a handful of things and places that’ll really impress me, this was one of them. As I looked down from the boardwalk and into the emerald green water, I saw black-tipped reef sharks, in the harbor! Incredible! And then to my left there were 3 sea lions, hanging out on the beach. There were pelicans flapping around the rocks trying to get the orange crabs and sea turtles gliding gracefully through the water. Remember, all this was still happening in the same harbor.

Cette fois ci pas de problème avec le vol nous avons attérri l’heure prévue à Baltra. J’ai été très surprise par le paysage, vraiment rien à voir avec ce qu’on avait vu jusqu’à présent. C’est passé d’un désert comme en Arizona, à une végétation dense, puis climat plus sub tropical. Nous avons pu voir quelques iguanes terrestres sur le chemin menant à notre hôtel dans la ville de Porto Ayora. La musique ainsi que l’odeur d’empenadas (beignets salés fourrés) nous ont suivi jusque dans la chambre. Juste le temps de laisser nos valises, mes parents nous ont fait marcher jusqu’au port. En fait c’était une bonne idée, un de mes moments préférés de ce voyage. Voyager autour du monde pendant 1 an peut vous rendre plus difficile à apprécier un endroit. Il y a juste quelques endroits qui m’ont super impressionnés, je dois dire que les galapagos sont l’un d’entre eux. Juste sur le port, en regardant l’eau vert émeraude on voyait des requins avec les pointes noires. Incroyable ! Et sur ma droite 3 otaries (ou lions de mer comme ils les appellent ici) se pavanant sur la plage. Il y avait des pélicans de partout, des crabes oranges et même des tortues marines. Rappellez vous c’est juste en arrivant au port. 

P1240957 P1250009 P1250039 P1250074 P1250062P1250018

The Galapagos is renowned for its snorkeling. So on our first day there, that is what we did. A “water taxi” took us to an island whose dock was being guarded by a sea lion. As if this was the usual nuisance, our driver got off the boat and started chasing it around the dock until the sea lion flopped into the ocean. It was so hot out and the water looked so clear, all I wanted to do was swim with it, but of course, I could not do that, yet. Up the wooden stairs that lead over a small ravine and through the maze of paddle cacti and thorny paloverde, to the ocean. There wasn’t much of a beach, mostly lava rocks and…marine iguanas. A lot of them. Their black scales blended perfectly with the rocks. I accidently stepped on ones tail and surprised a few others.

Les îles des Galapagos sont connues mondialement pour la plongée sous marine ou encore masque et tuba, alors nous n’avons pas hésité à en faire. Nous avons fait un tour de la Loderia, le premier dock où nous devions descendre était gardé par une otarie. Comme ils y sont habitués là bas, notre capitaine est sorti du bateau et l’a chassé dans l’eau. Il faisait beau, même très chaud et l’eau petit très claire je voulais me rafraichir dedans, mais il fallait attendre. En fait nous avons fait une balade jusqu’à une plage faite de pierres de lave remplie d’iguanes marins. Ils étaient difficile à voir car ils se confondaient avec les roches noires, je prenais des photos et par accident j’ai marché sur la queue d’un que je n’avais pas vu. 

DCIM100GOPROGOPR3339. P1250286 P1250197DCIM100GOPROGOPR3272.

Back across the island, the sea lion had once again managed to get to the dock, and again our driver had to get it out of the way of the boat to make room for the boat. Snorkel time! I was reluctant at first to get into the 68 degrees water, but the push of people trying to get out of the boat forced me to go in. The cold water pressed around me, filling my mask, pushing the air out of my lungs. No sooner had I reached the surface, I was breathless again; a sea turtle had just brushed against my foot! I followed it with the rest of my family. Though the murky turquoise water veiled it from our eyes, and from the Go Pro. Coincidently, there was another one right around the corner. Afterwards we saw little else, and the cold water seemed to get the best of me. Last stop was Las Grietas, a salt water gorge in the middle of the island. The water looked beautiful, but I didn’t swim. The following day we took a ferry to another island, San Cristobal.

De retour sur le dock, l’otarie était de retour sur le pont! Il était temps de faire du snorkeling, j’ai mis du temps à me décider car l’eau n’était pas bien chaude 18, mais en fait je me suis retrouvée dedans avec les autres personnes du tour. L’eau était assez froide, en plus elle rentrait dans mon masque, ça m’a coupé le souffle. A ce moment là une tortue marine m’a frôlé le pied, je l’ai suivi avec le reste de ma famille. L’eau est devenue un peu trouble et c’était difficile de la voir, mais juste quand je l’ai perdu des yeux une autre est apparue. Après nous n’avons pas vu grand chose, et j’avais trop froid. Notre dernier arrêt était Las Grietas, une sorte de lagon moitié eau de mer et moitié eau douce au milieu de l’île. L’eau était belle, mais je n’ai pas voulu me tremper. Le lendemain, nous avons pris un petit ferry pour l’île de San Cristobal.

P1250184 P1250084 P1250079P1250048

I stayed in our hotel for a few hours, waiting for my queasiness to pass. For dinner we ate at a pizza place which was, in the end, mediocre at best. My favorite part was going to see the sea lion beach next door. Hundreds of them were sprawled out on the sand. Oh, but the smell! Sea lions may quite be the smelliest creatures I have ever encountered! Their scent is a mix of poop, pee, fish, and sea water, only multiplied by a thousand in this place. They were rude too. They were clambering all over each other, no wonder they sound so grumpy. What broke my heart was watching the pups crying out for their mothers, and being rejected by all the others.

Je me suis reposée dans la chambre d’hôtel pour que mon ml de mer se calme un peu. Pour dinner nous avons manger dans une pizzeria, on était dimanche et il n’y avait pas grand chose d’ouvert le soir. Elle n’était pas très bonne. Mais juste à côté la plage était remplie d’otaries qui s’installent pour dormir le soir, il devait en avoir plus de 300. Ca ne sentait pas très bon, car ils font leur besoin là où ils se trouvent. C’était marrant, en fait le chemin le plus court pour aller de A à B pour eux c’est tout droit, rien à faire s’ils ont besoin de monter sur un autre qui dort! Tout ça faisait un bon tintamarre, car beaucoup se fâchaient quand on leur montait dessus. Les bébés pleuraient et appelaient leur mère qui étaient allées se nourrir dans la mer, c’est à vous briser le coeur ses petits cris. 

P1250119 P1250191 P1250212 P1250287

For my dad’s birthday, we took a big snorkeling trip around the island. For the first hour, I felt sea sick so I fell asleep on the bench and unfortunately missed the big fish my brother caught while fishing. After the first stop, in turtle bay, I felt alleviated of my sea sickness. The beach there was almost a white as White Haven Beach in Australia! The water was also as clear and as blue as I remember it being in the Whit Sundays Islands. But here, a sea lion swam amongst us. At first it was mostly interested in the fish in the back of the boat, but then it became more playful and started to swim all around us. It came so close to me that I reached out and touched it! That was clearly a new sensation for that sea lion because it turned its face toward me and made to bite. But instead, he/she nuzzled my hand and swam away in between my legs! Sea lions are more like dogs than lions. They lay around on rocks or on the beach most of the day, and are very playful with each other or even people. Then we went to Kicker Rock. Although the day was a sweltering 90 degrees, the water there was 50 degrees F, and without a wet suit, it was like ice water. The moment I touched that water, my muscles started to contract and cramp, making an otherwise beautiful snorkel less enjoyable. The large crevice in between the two rocks was home to many aquatic animals such as sea turtles, parrot fish, puffer fish, sharks, and of course, sea lions. The water was so deep and blue, that I couldn’t see the bottom. Although the swim was beautiful, my mind was set on climbing back up into the boat and wrapping myself in a warm towel.

P1250332

Pour l’anniversaire de mon père nous avons fait le tour de l’île avec snorkeling au programme. La première heure de bateau je ne me sentais pas très bien, et je me suis endormie à l’intérieur sur un banc. Malheureusement j’ai raté le poisson que mon frère a péché. Heureusement, après notre arrêt à la plage des Tortues j’allais beaucoup mieux. La plage était presque aussi blanche que White Haven beach en Australie, et l’eau était belle. Le plus cool, une otarie se baignait dans la baie et elle était curieuse alors elle est venue nagée près de nous comme si elle s’amusait. Elle nous tournait autour puis elle est venue me sentir les mains, jai eu un peu peur qu’elle veuille me mordre mais pas du tout, puis aussi soudainement elle est passée entre mes jambes. En fait ces animaux ont un comportement assez proche des chiens, ils dorment beaucoup et adorent jouer. Nous avons continué notre périple vers Kicker Rock, énorme rocher près de l’île très connu car on y voit parfois des requins marteaux. je peux vous dire qu’il était très difficile d’aller dans l’eau car de ce côté elle n’était qu’autour de 16 degré, très peu pour moi. Mes parents m’ont convaincu d’y aller mais sans combinaisons ah gla, gla! Mes muscles étaient tétanisés, du coup je n’ai apprécié qu’à moitié. La grande crevasse entre les 2 pierres était pleine de vie, une colonie de poissons puffers, poissons perroquets, des requins mais aussi nous avons vu une tortue et bien sûr les otaries. L’eau était très bleue et très profonde, ça faisait comme un mur qui tombait à pic. J’ai tenu aussi longtemps que je pouvais puis je suis remontée sur le bateau toute grelotante, il m’a fallu du temps pour me réchauffer.

P1250353 P1250347 P1250334 DCIM100GOPROGOPR3510. DCIM100GOPROGOPR3497. DCIM100GOPROGOPR3475. DCIM100GOPROGOPR3485. DCIM100GOPROGOPR3397. DCIM100GOPROGOPR3386.P1250502

I had one last chance to see the sea lions and marine iguanas and crabs before leaving back for Quito. Now it is time to leave the ocean and set course for the Amazon rainforest.

Juste avant se partir pour l’aéroport je me suis baladée le long de la plage pour encore une fois admirer les otaries, les crabes ou les iguanes marins. Nous quittons l’océan pour la forêt tropicale de l’Amazone.

P1250164

The Paradise of the Galapagos

We landed on the island of Baltra, it reminded me so much of Arizona. A dry desert looking, with trees that could have been paloverdes. I immediately notice a large yellow land iguana blocking our path.

Nous avons atterri sur l’ile de Baltra, je me serais cru en Arizona. Le paysage était désertique avec des cactus et des arbres ressemblant aux paloverdes. Sur la route, première rencontre avec les locaux un iguane jaune terrestre.

P1240952 P1250074

DCIM100GOPROGOPR3284. P1250197

We arrived in town it was fairly late on the island of Santa Cruz. As we were walking around I noticed black tip reef sharks, I spotted at least 2 dozen of them right there in the harbour. I looked to the other side of the dock and there were some sea lions. I rushed to the platform and saw 3 sea lions just chilling. I must have gotten too close and they barked at me which really scared me. My dad had told me about the local fish market. I had pictured them to be filled with fish, pelicans and sea lions. There were some big fish, like tunas and medium sized sharks. Once a sea lion grabbed the head of one of the tuna and ran away but the guy chased him, he dropped the head and went into the water. It was really hysterical. It was amazing how the wild life wasn’t scared of people. The same day I saw a sea turtle in the harbor.

P1250059 P1250058

Notre destination finale  est Puerto Aroya sur l’ile de Santa Cruz. Après avoir laisser nos valises à l’hotel nous avons fait une balade jusqu’au port. J’ai tout de suite vu les requins à pointe noire, il y en avait près de 24. De l’autre côté du port, il y avait des otaries, je me suis dépêché d’aller les voir de plus près, 3 se reposaient sur la plateforme. J’ai du m’approcher trop près car le plus gros m’a aboyé dessus, comme je ne m’y attendais pas ça m’a vraiment surpris. Mon père m’avait parlé du marché des poissonniers locaux. C’est tout un spectacle avec les poissons qui arrivent posés à même le sol, les poissonniers qui les nettoient (coupent la tête et enlèvent l’intérieur) et le reste de la clique les otaries qui reçoivent les abats et les pelicans qui attendent les miettes. A un moment donné, une otarie a essayé de voler une tête de thon, le pêcheur lui est parti après jusqu’à ce qu’elle retourne dans l’eau, c’était très marrant. Les animaux n’avaient pas peur des gens mais par contre tu ne peux pas les caresser ou t’approcher de trop près, c’était une bonne balance avec la nature. Ce jour là j’ai aussi vu une tortue marine dans le port.

P1250048 P1250009 P1250017 P1250105

We had booked a tour for half the day and we were supposed to see blue footed boobies, sea turtles, marine iguanas, and sea lions. We saw all of them which was nice because we usually only see 75% of the stuff we’re supposed to see. We started with a cruise around the harbor where we saw the blue footed boobies. We then went on a hike to see the marine iguanas there were a lot of them. It was a little bit scary because they blended in with the black lava rocks and you didn’t see them very much. There was a rock with hundreds of red amazing looking crabs. My dad and I chased them and it was like the entire rock exploded with crabs. Then we went snorkeling, seconds after I got off the boat my mom spotted a sea turtle, for minutes I was swimming right next to it. So close that I touched its shell. I was swimming with it until I noticed another turtle, and with this one I actually rode it. I grabbed its shell and let it take me for a ride. It was one of the coolest things I’ve ever done. On a part of the tour we went to this canyon that was filled with clear green water. It was called Las Grietas. They are trying to keep a max of 50 people in at one time to make sure it is not destroyed. Good idea.

Nous avons pris une petite croisière pour voir un peu plus de vie sauvage comme les fous aux pattes bleues, les iguanes marins, les tortues et les otaries. Ce sont des otaries et pas des lions de mer car elles ont de petites oreilles. Nous avons tout vu, avec les animaux sauvages ce n’est pas toujours le cas. Nous avons fait une balade sur une plage où il n’y a que des iguanes qui se pavanent sur les roches noires volcaniques, c’était délicat car ils se confondaient avec les pierres. Il y avait aussi plein de crabes qui deviennent orange à l’âge adulte. Nous les avons chassé à un moment donné et c’était comme si tout d’un coup des milliers de crabes orange couraient sur les pierres noires. Puis nous avons fait un peu de nage avec masque et tuba, ma mère a tout de suite repéré une tortue marine. C’était super de nager autour d’elle pendant assez longtemps et tu peux même toucher sa carapace. Puis j’en ai vu une autre et celle là j’ai tenu un peu sa carapace et j’ai nagé avec elle super cool. Nous sommes allés jusqu’à un endroit appelé Las Grietas. C’est un peu comme une piscine naturelle il ne laisse que 50 personnes à la fois dans cet endroit pour le préserver.
Back in town we explored jewelry shops and other cool stores. The shops were nice. At night there was always a big place where everybody was selling fresh seafood. We got 2 langustinos that were like giant Moreton bay bugs. I couldn’t get over how there were sea lions, sharks and sea turtles in the harbor. The next day we took a boat to another island of the Galapagos, San Cristobal.

P1250088 P1250160 P1250177DCIM100GOPROGOPR3339.

De retour en ville, nous nous sommes baladés il y avait quelque magasins sympas. Pour le diner nous sommes allés dans la rue des pêcheurs. Là ils installent tables et chaise et font griller du poissons très frais, nous avons mangé de la langouste locale différente de celle que je connaissais. Le lendemain nous avons pris un petit bateau pendant 2 h pour rejoindre l’île de San Cristobal.

P1250029 P1250003
When we arrived I noticed that it was a lot different than Santa Cruz. There was a beach full of sea lions, the hotels were nicer. But the town wasn’t as nice. We went on a lot of day trips, my favorite was the trip that we went to Kicker Rock. We started our trip with a small fishing trip I was super happy because I caught a huge 40 lbs. wahoo. But what I didn’t like is that they said we were going to eat it for lunch but they didn’t prepare it. So it was an act of selfishness that showed that they just wanted the fish for themselves. After fishing we went to a small part of the Island where we saw not just blue footed boobies but also red footed boobies. They were really cool to see that they had vivid red feet and blue beaks. There were a lot of sea lions also. When we arrived to kicker rock I saw just how big and impressive it was. We went snorkeling and the water was bone chilling. There were 2 sea turtles, a forest of puffer fish which was really awesome, a black tip reef shark, and some sea lions. I really think that the trip was worth the $640 we paid for it. A few more days of watching sea lions and birds we left for the Amazon.

J’ai tout de suite remarqué que cette île était différente d’où nous venions. La plage de la ville était remplie d’otaries, et notre hôtel était mieux. Mais la ville en elle même était très basique. Nous avons visité à pied certaines plages comme Tijateras ou playman mais nous avons aussi fait le tour de l’île en bateau mon excursion préférée. Après 1h sur la mer nous avons ralenti pour pêcher, j’étais content car ma ligne à attraper un wahoo d’à peu près 20kg, ils m’ont aidé à le remonter sur la bateau car c’était trop difficile. Je pensais que nous allions le manger pour le lunch mais en fait ils l’ont gardé pour eux alors j’étais un peu déçu. En continuant nous sommes allés sur des plages magnifiques complètement désertes comme Casa Blanca. Nous avons vu beaucoup d’oiseaux, et d’otaries avec qui j’ai nagé. Mais le clou de la balade était de nager à Kicker Rock, l’eau devait être à 17, on s’est gelé. Mais j’ai vu 2 tortues marines, des poissons qui gonflent, et beaucoup de toute sorte de poissons, mon père a vu des requins. C’est l’endroit pour voir les requins marteaux mais il faut plonger. Ce n’était pas donné $640 mais c’était une expérience unique.Nous passons des Galapagos à la forêt Amazonienne. Ca va être un grand changement. 

P1250292 P1250185

DCIM100GOPROGOPR3419.DCIM100GOPROGOPR3442.

DCIM100GOPROGOPR3397. DCIM100GOPROGOPR3352. DCIM100GOPROGOPR3419.P1250499 P1250326 P1250345 DCIM100GOPROGOPR3485.P1250491

 

P1240803 (1)

In the Andes of Cuenca, Ecuador

The Day was going perfectly we got to the Airport on time, checked off our bags, and got on the plane. When suddenly the announcement came we are not going to be able to go to Cuenca due to weather conditions. I knew that was a lie because every one that was on the plane with us was saying that the weather in Cuenca was fine. So our plane was canceled for a reason nobody knew. Instead we had to take a plane to Guayaquil and take an exasperating 3:00 hour taxi drive to Cuenca. The drive over there was supposed to be really nice but we couldn’t see anything because it was night time. When the car finally arrived it felt like my stomach was doing backflips. We had to climb over the Cajas which is a beautiful national park.

P1240855P1240875

Notre journée avait parfaitement commencé, nous étions à l’heure pour prendre notre avion, nos bagages étaient enregistrés et nous étions dans l’avion. Puis l’hôtesse a fait un annoncement et il fallait que nous débarquions. Notre avion ne pouvait pas atterrir car il pleuvait sur Cuenca, et la semaine dernière un avion était sorti de la piste d’atterrissage et il pleuvait ce jour là. En fait ils ont des mesures drastiques car tous les gens de Cuenca nous ont dit qu’il faisait une petite pluie seulement. Donc notre vol a été annulé, nous en avons pris un pour Guayaquil puis un taxi et soit disant 3h de route jusqu’à Cuenca. Nous l’avons fait de nuit en étant arrivé à Guayaquil vers 19h, c’est dommage car la route est supposée être très spectaculaire surtout les Cajas, tout en haut de montagnes avec des lacs et des lamas qui se promènent. Quand nous sommes arrivés à notre destination j’avais mon estomac tout retourné. C’est très montagneux dans les andes, nous sommes passé par les cajas un parc national absolument magnifique.

P1240887

The next day we met up with some friends that my dad met in Massachusetts Tim and Suzette. They brought some of their friends John, Debbie, and Jolene. For the rest of the day we were getting a tour of the town by Tim and Suzette.We visited churches and museum, I loved the exhibit about Amazon, they had shrunken heads very creepy. When we all met back at this amazing restaurant called Anima. The presentations were spectacular sauces were arranged in drawings like, a fish skeleton or hunters and animals. One of the appetizers was in a bird’s eye chili plant. They stuffed Albano peppers and you just took the peppers of the plant. There was focaccia with humus. They had juices in small test tubes which was really cool. One dish had whole prawns (shrimp) on fish hooks suspended on a stick structure, which I though was the coolest presentation I had ever seen on any dish. It was incredibly cheap, for american standards, we were 9 people we had 2 bottles of wine, juices for Melia and I.

P1240547 P1240544

Le lendemain, nous avons rencontré les amis de mes parents du MA Tim et Suzette, nous avons pris le petit déjeuner avec eux et certains de leurs amis américains ou norvégienne le couple John et Debbie et aussi Jolene. Le reste de la journée nous avons visité la ville avec notre guide Suzette. J’ai adoré le musée de la ville, sur la partie de l’Amazonie ils avaient des têtes toutes petites de la tribu des Jivaro, je n’avais jamais rien vu de tel, assez dégoûtant. Le soir nous nous sommes tous retrouvés au restaurant Anima. La présentation des plats était tout simplement géniale. Ils ont dessiné avec des sauces dans les assiettes, mon père avait ses langoustines accrochées à des hameçons. Pour l’apéritif ils ont servi une plante de piments avec des piments fourrés à grignoter, ils ont servi la focaccia avec du humus dans une boite, nos jus étaient dans des tubes à essais. Pas très cher pour 9 personnes avec 2 bouteilles de vin et des jus. Nous avons passé une super soirée.

P1240627 P1240606P1240595 P1240576 P1240561 P1240602

The following day we visited villages that worked at a special handy craft. My favorite was the panama hats. When we first arrived they weren’t open. So for 30 minutes my sister and I were zipping on a tiny zip line. It was actually really fun because you went superfast and at the end it made swing upwards. My sister and I were always fighting for who would have it. I tried going on my stomach but it made me drag my legs and almost die. When the shop opened my mom bought one. They put it in this huge press, which was what gave it its form. Then they used antique sewing machines to make a ribbon that could slightly improve the size.

Nous avons visité les villages alentours qui sont en fait spécialisés dans un artisanat. Le village de Sisig où ils font les chapeaux de Panama. La coopérative du village n’était pas encore ouverte quand nous sommes arrivés alors pendant 30 minutes avec ma soeur nous nous sommes éclatés sur un terrain de jeu pas très loin à faire de la tyrolienne. J’ai essayé de me mettre sur le ventre mais me jambes traînaient et je me suis fait mal. Ma mère a acheté son chapeau. La femme l’a mis dans une grande presse pour lui donner sa forme, puis avec une vieille machine à coudre elle a fait le ruban.

P1240788 (1) P1240754 P1240734P1240742 P1240737

There was also the jewelry village which wasn’t my kind of place. It seemed like everyone was selling the same kind of jewelry. My mom liked and bought something, but since I’m not a big jewelry fan I didn’t like that place.

Nous sommes passé dans le village des bijoutiers. J’avais l’impression qu’ils vendaient tous la même chose. Ma mère a acheté quelque chose, mais comme je ne suis pas un grand fan de bijoux je n’ai pas trop aimé cet endroit.

P1240696 P1240643

We went to a nice sushi restaurant with Tim and Suzette. There was a big plater for 4 that had a bunch of different kinds of sushi and sashimi. I got a separate kind of sushi and it was my favorite out of all them.

Pour diner nous avons retrouvé tim et Suzette dans un restaurant japonais. Nous avions un grand plateau avec des sushis et des sashimis. Mais j’ai préféré le sushi que j’avais commandé à part.  

The passing day we went to this really nice spa. We first went to a mud treatment which I thought that it was going to be this pool of mud but it was a hot pool that you put mud on yourself. It looked like we had a different skin color when we were completely covered in the mud. The mud was to exfoliate the skin. Then there were these amazing subterranean hot tubs. There was a hot one and a cold one. The point was that when you transferred to the cold tub your blood wen to your core and when you went back into the hot one your blood went to your limbs. So the point was to circulate your blood. When I went into the cold one it felt like my body was tightening, and when I went back into the hot tub it felt like my hands and feet were on fire. Probably one of the weirdest things ever were the box steam baths. It looked like a torture machine. You sat on a chair and adjust the dial to the way you wanted it. I put a lot of steam in and I was dripping like crazy. It was truly a really weird treatment. The bad thing was that the steam made me lose all my tan that I had to suffer with sunburns to get. When we left I felt incredibly clean, and really tired.

Comme il faisait beau nous avons passé la matinée dans un centre de thalasso super bien. Nous avons passé 20minutes dans un sauna puis premier bain de boue rouge, celle là pour exfolier. Il fallait se couvrir de boue puis la laisser sécher. Puis bain de boue bleue grise pour nourrir cette fois. Dans une grotte souterraine allumée par des bougies il y avait une piscine d’eau chaude et une de froide. Il fallait rester 15 min dans la chaude puis 3 min dans la glacée, soit disant pour faire circuler le sang. Quand je passais du chaud au froid c’était dur mais du froid au chaud j’avais l’impression que mes mains et pieds étaient en feu. Mais le truc le plus étrange que j’ai fait était les boites à vapeur! Tu t’assoies sur un banc en bois puis ils te ferment dans une boite avec de la vapeur, je suais beaucoup, j’ai trouvé ça très bizarre. Quand tout était fini, ma peau était toute douce mais je me sentais complètement vidé.

family steam Family red clay grotto bathred mud

When it was around 8:00 at night there was a symphony that you could see for free. I had heard the song that they were playing but didn’t know what it was. I knew that it was Mozart, and my mom told me that the song was the marriage of Figaro. The second piece I had no idea what it was. It turned out being Mendelssohn, Violin Concert. There was a famous French violinist, Gille Lefevre. How he played was astonishing the speed of which he played and without music was incredible. It was really cool but at the end I was a bit bored because it was a bit long for me.

Ce soir, il y a une symphonie qui se produit dans une magnifique vieille cathédrale et c’est gratuit. J’ai reconnu le premier morceau mais je ne connaissais pas le nom. Ma mère m’a dit que c’était de Mozart les Noces de Figaro. Le deuxième morceau a duré 25min, c’était de Mendelssohn, Gilles Lefevre un français maitre violoniste les accompagnés. Il jouait à une vitesse exceptionnelle. J’ai aimé mais j’ai trouvé ça un peu long après plus d’une heure.

P1240849 P1240851

P1240501 P1240494 P1240831

P1240470

Cuenca, Ecuador

Murphy’s Law; everything that can go wrong will go wrong. It would seem that it has been proven once again! Not only was our direct flight to Cuenca delayed and then 3 hours later canceled for who knows what, but we also had to take the night time flight and drive for 3 more hours to arrive at our apartment at 11:32 pm. The only fortunate thing that happened out of that ordeal was that I slept like a lump in my king bed.

P1240782 (1) P1240783 (1)

La Loi Murphy dit que tout ce qui peut aller de travers ira de travers! Eh bien! Ca nous est arrivé. Nous avons embarqué pour notre vol pour Cuenca puis après 15 min à attendre dans l’avion voilà qu’ils annoncent que l’on doit débarquer, nous sortons tous de l’avion et nous attendons gentillement dans la salle d’attente qu’ils annoncent notre prochain départ. 3 h plus tard, ils nous font changer de porte puis 10 min plus tard annoncent carrément l’annulation de notre vol. Nous avons dû prendre un vol jusqu’à la ville de Guayaquil puis un taxi et 4 H de route plus tard nous étions enfin arrivés à notre destination Cuenca! Il était 23h32. Le seul point positif, mais il y en a eu un, est le fait que j’ai super bien dormi dans mon grand lit!

P1240475 P1240464

We had brunch the next morning with Tim and Suzette, some of my dad’s friends from his restaurant. Both they and their friends were really kind. We went all around the historic city center, visiting markets, churches, museums (where we saw shrunken heads), and boutique food shops and restaurants. One of them, El Mercado (the market) was particularly beautiful; it had hanging plants on the railings and a really good vegetarian sandwich. (If the question if I’m a vegetarian is running through your mind right now, forget about it! I love meat too much to part with it <3). We also went sifting for gold in the river that day as well. I spent an hour sifting in vain!

P1240555 P1240561 P1240541

Le lendemain matin, nous avons rencontré les amis de mes parents Tim et Suzette, qui sont venus habités ici, pour un brunch. Ils sont super gentils. Puis ils nous ont fait faire le tour du centre historique de la ville, marchés, églises(il y en a 52!) et musées (notamment celui avec les têtes toutes petites des tribus Jivaro d’Amazonie), petites épiceries spécialisées  ou restaurant. Nous avons mangé dans ce petit restaurant appelé El Mercado (le marché), il était très joli avec ses barrières de végétation fait avec des palettes, j’ai pris le sandwich végétarien qui était particulièrement bon. Suzette nous a fait découvrir une de ses passions, la recherche d’or dans la rivière de la ville. Nous avons essayé mais comme il avait plu la rivière été trop grande et nous n’avons rien trouvé. Je dois dire que c’est assez reposant avec le bruit de la rivière et c’est une activité calmante, bon c’est bien mieux quand tu trouves de l’or! Suzette en a déjà trouvé. 

P1240471 P1240480P1240454 P1240501 P1240568

For dinner we ate at this really interesting restaurant with the whole group from brunch: Suzette, Tim, Jolene, John, and Debby. For appetizers we had stuffed chili peppers hanging on a wire tree and tropical fruit juices in flasks. My dad got some shrimp hanging on fish hooks for his main course, and we all shared the brownie, cotton candy tree, and bubble mozzarella cheese for dessert.

P1240595 P1240593

Tim et Suzette accompagnés d’autres amis américains, John et Debbie et Jolene nous ont fait découvrir un de leur restaurant préféré Anima. La présentation des plats était complètement loufoque, je n’avais jamais vu ça. Par example mon père avait pris des crevettes elles sont arrivées accrochées à des hameçons. Pour dessert ils ont réussi à faire une bulle avec du fromage. Regardez et admirez les photos.

P1240606 P1240589 P1240577 P1240575 P1240583 P1240581

The following day my dad made dinner at Debby’s and John’s house. The dinner was pretty amazing, I helped make it, so how could it not be ;). My dad made his famous champagne risotto with the carbonated champagne fountain. Delicioso!

Le jour suivant, mon père a fait un superbe repas dans la maison de John. Nous avons eu du risotto au champagne, des truites locales etc. Jayden et moi étions ses commis. Un autre superbe repas. La maison de John et Debbie était spectaculaire.

P1240614 P1240607 P1240616P1240617 P1240622

P1240626 P1240625 P1240627

Cuenca is surrounded by many small artisanal villages specialized in arts like weaving, silver, guitars, shoes, and Panama Hats. Their weaving style was similar to the ikats the people wove in Bali. The similarity between them was uncanny, even the big wooden looms that they used were almost identical. The weave has the same cotton base, the tribal design, the vivid (but natural colors made from ingredients found in nature), and the old thatched roof houses that smell like must. Nearby the weaver’s village, there was an orchid nursery. They had over 2,400 different species native to Ecuador alone. I learned that orchids grow very, very slowly, it could be up to 8 years until they bloom for the first time. I didn’t know that orchids could be so diverse until I went there, but I won’t bore you with such inconsequential things, because then you’d stop reading my blog, and since I spent a few hours writing it, it would be a waste of time on my part. Ironically, Panama hats are not from Panama, they’re actually from here, Cuenca. I saw women weaving them on benches beside the street. A mediocre hat takes about 2 days to weave, and the best quality takes around 8 days. My mom got one custom made at a factory. They let her choose the shape and size from the pre-made ones, and then they put it in some sort of press which hardened the straw and gave it its shape. Next they sewed the ribbon on the external rim with black antique sewing machines.

P1240628 P1240629

La ville de Cuenca est entourée de petits villages qui ont tous une spécialité: bijouterie, tissage, fabrication de guitares, chaussures et chapeau de Panama. Pour le tissage, nous avons été super surpris de retrouver plus ou moins les même techniques qu’au Laos, c’est à dire Ikat et teinture des fibres avec des plantes ou fleurs. Puis nous avons voté une pépinière d’orchidée. Il y a plus de 2400 différentes espèces seulement en Equateur. Nous avions une guide française Camille et j’ai beaucoup appris sur ces plantes. Elles grandissent très très lentement il faut en général plusieurs années avant de pouvoir avoir une plante et la vendre (parfois jusqu’à 8 ans!). Elles peuvent être très très différentes certaines sont géantes d’autres miniatures, je ne vais pas tout vous décrire car vous allez vous ennuyer vite et ne serez plus intéressé par mon blog. Ironiquement les chapeaux de Panama ne sont pas fait à Panama mais viennent d’ici. Dans le village de Sisig, les femmes marchaient et tissaient de petits filaments blancs. Il leur faut 2 jours pour fabriquer un chapeau de premiere qualité mais 8 jours pour un de meilleure qualité. La qualité se voit au tressage plus c’est serré plus c’est cher. Ma mère en a acheté un là bas, qui a été fait sur mesure, elle a choisi la forme, puis la femme l’a mis dans une espèce de presse pour lui donner sa forme, et enfin elle a cousu les 2 rubans. Elle n’avait que des machines assez rustiques, mais le résultat est plutôt pas mal.

P1240639 P1240643 P1240654

P1240675 P1240660

P1240696 P1240733 P1240739

P1240742 P1240756

P1240716

I’ve been to 4 thermal baths around the world now. The Blue Lagoon in Iceland rivals no other hot spring in the world (those are just my thoughts). These in Cuenca are very nice as well. First I was taken into a sauna for 15 minutes, afterwards I took an exfoliating red and blue mud bath. My skin didn’t feel smooth until I got into the subterranean cave with more hot pools. To get my blood circulating, I had to spend 5 minutes in the hot pool, and 1 minute in the ice water pool. I could only manage 5 second in the cold pool before pins and needles started attacking my feet and hands. Luckily cappuccino and cheesecake were complimentary with our package, so I didn’t go hungry. My final treatment was a box steam bath, where I would sit inside and the lid would close on top, leaving only my head protruding. It resembled a guillotine, except that you were upright. By the end of the treatment, I felt very clean and refreshed.

J’ai eu l’occasion de faire 4 stations thermales dans le monde. Le lagon bleu en Islande n’a aucun rival je dois dire. Mais celui de Cuenca en fait Baños n’était pas mal non plus. Abord dans le sauna pour 15 min, puis un bain de boue rouge pour exfolier, puis un bain de boue bleue pour hydrater. Ma peau a commencé à être douce quand je suis arrivée dans le jacuzzi souterrain. Là il y avait 2 piscines une chaude (5min)et une très froide pour faire circuler le sang (1min)! Je ne pouvais pas rester plus de quelques secondes dans la froide, car après ça faisait comme si des milliers d’aiguilles piquer mes pieds. Heureusement un capuccino et un chasse cake m’ont aidé. Dernier traitement: une boite en bois archaïque où juste la tête sortait et de la vapeur remplie le caisson. J’ai trouvé que ça ressemblait à une guillotine. Ma peau était toute douce et rafraichie.

Melia red mud grotto bath Family red clay family steam

Cuenca didn’t have the best weather, it rained at least 2 hours every day, and gray clouds impend over the city for the rest of the day. Cuenca’s city center isn’t as nice as El Centro Historico in Quito either. But it did have some really nice markets and restaurants and the best traffic was ok.

Il n’a pas fait pas très beau à Cuenca, en fait il fait soleil puis il pleut c’est comme ça tous les jours. Le centre ville n’est pas aussi beau que le centre histoire de Quito, mais il y a une très bonne ambiance, presque pas de traffic et à taille beaucoup plus humaine.

P1240799 P1240849 P1240797 (1)

Next Stop: Galapagos. Prochain arrêt les Galapagos!

P1240043

The tour of Ecuador

After an extremely long flight from Fiji to Los Angeles. We had a 5 hour layover and we got to see my Aunt and Uncle which was really nice because we hadn’t seen them since the thanks giving of 2014.

Après un très très long voyage en avion nous avons atterri à Los Angeles avec un stop de 5h. Ma tante et mon oncle nous ont rejoint et nous avons mangé le diner ensemble. Cela faisait longtemps que je ne les avais pas vu.

P1240173P1240395P1230296P1240431

We were extremely jet lags and the first few days we needed to cope with it. We went to the Ottovalo market, it was one of the biggest markets in South America. Most people were selling artisanal goods like blankets, trinkets, jewelry, and shoes. We bought a lot of the blankets made from baby alpaca, they are really soft. We ate at this tiny  stand in the middle of the market. They were selling tornados, it is a whole roasted hog. They pulled the meat out and serve it with beans and corn. I myself preferred the porchetta from Italy than the hornados but my mom, sister and dad preferred the hornados. We explored some more of the market buying more blankets, and a stress ball. My dad bought a panama hat for the deal of a lifetime it was $15, others ranged from 25 to $30. Panama hats are from Ecuador and not Panama, Ecuadorian helping build the Panama Canal were wearing these to protect them from the sun, the foreigner liked them and thought they were from Panama. It was a long day, we stop also at a waterfall, I was happy to return to the apartment.

P1230339P1230359

Nous avons eu du mal avec le décalage horaire, il nous a fallu plusieurs jours pour récupérer. Puis nous sommes allés au marché d’Ottovalo, c’est l’un des plus grands marchés artisanaux de l’Amérique du Sud. Ils vendaient des couvertures, des bibelos, des bijoux, des chaussures et d’autres choses. C’était très coloré et très vivant. Nous avons acheté des couvertures en bébé alpaca, très douces. Nous avons mangé dans un petit stand sur le marché une spécialité Hornado, en fait c’est un gros cochon grillé servi avec du maïs, mon papi Jöel aurait beaucoup aimé. Moi j’ai préféré le porchetta en Italie(un peu la même chose), mes les autres ont bien aimé celui ci. Le marché est très très grand nous avons beaucoup marché, mais après tout se ressemblait un peu à mon goût. Nous avons aussi acheté une balle contre le stress, une gourde et mon père a acheté un chapeau de Panama pour $15. Il faut que je vous explique que les cha[eaux de Panama en fait viennent de l’Equateur, pendant la construction du canal de Panama, il y avait des travailleurs de l’Equateur qui portaient des chapeaux pour se protéger du soleil, et les étrangers ont aimé ces chapeaux. Comme ils étaient au Panama, ils les ont appelé chapeau de Panama mais en fait ils sont fabriqués en Equateur. Nous avons vu une cascade.  Après cette longue journée j’étais content de rentrer à l’appart.

P1230305 P1230315 P1230320

P1240022P1230317P1230329 P1230319 P1230316

P1240024 P1230376 P1230380

P1240010 P1230337

On a Monday we went to the Centro historico. There were tons of old houses, churches they all have Spanish name like San Fransisco, San Catalina, San Augustin and town museums. We very unexpectedly came across the President of Ecuador. Every Monday He comes out and waves to everybody from his balcony. There was this huge ceremony with a marching band and guards in costumes. So it was pretty cool being able to say that I saw the President of Ecuador Mr Rafael Correa. I am not a huge fan of churches, and we did visit a lot. The Spanish did destroy a lot of Inca buildings to use the stone to build them. Some date from the 1590 and they are still there.

P1240361

Le lundi nous sommes allés visiter le Centre Historique de Quito. Il y avait beaucoup de vieilles maisons, des églises (qui ont toutes des noms espagnols), de musées. Petite histoire, tous les lundis le Président du pays se montre au balcon du palais présidentiel et salue la foule. Le tout avec le changement des gardes en uniformes et fanfare. J’ai trouvé ça cool de voir le Président de l’equateur Rafael Correo. Je dois dire que je ne suis pas un grand fan de toutes ses églises, il y en avait trop. Les Espagnols ont détruits les bâtiments Incas pour construire leurs églises ou monastères qui datent de 1590 et sont toujours là.

P1240111 P1240105 P1240115

P1240147 P1240151

P1240153 P1240138 P1240128

P1240162 P1240161 P1240300 P1240302 P1240313 P1240316

We also went to Mito del Mundo (middle of the world). I walked over to the line indicating the Equator, it was really strange knowing that I was walking on the middle of the world. There was several experience to show the magnetism of this place,  you had to balance an egg on a nail, it seems easy and it was, but the scientific part of it was that you could only do it on the Equator. I encourage to try. The way water flow in a sink, they had 2 sinks on each side and you could fill them up and watch the movement of the water when it drain, opposite direction.

Avez vous entendu parlé d’un endroit qui s’appelle le Milieu du monde? Mitad Del Mundo. En fait à cet endroit vous êtes au milieu du monde sur l’équateur. Ils ont une ligne qui marque la délimitation. On peut être à la fois dans l’hémisphère nord et l’hémisphère sud quand on a un pied de chaque côté! Les français ont beaucoup menaient d’expedition pour trouver le veritable endroit magnétique du temps des rois. On pouvait faire des expériences pour voir l’influence du magnétisme. Par example, ici c’est le seul endroit sur la line ou on peu faire balancer un oeuf sur un clou, et j’y suis arrivé! Essayez de le faire à la maison pour voir si ça va marcher. Bon courage! Ils avaient 2 éviers un de chaque côté de la ligne équatoriale et on pouvait observer le mouvement de l’eau dans les 2 et en fait l’eau tourbillonne en opposé. 

P1240275 P1240259 P1240230P1240217 P1240210P1240229 P1240270

My favorite stop in Quito was the Guayasamin art gallery. He is considered the Picasso of Ecuador. His paintings reflects people that had suffered deeply. He painted the Incas being attacked by the Spanish. The Africans being torn from Africa. I saw a lot sadness and fright in his paintings. I thought his art was really abstract and incredible. There was a video showing him painting a portrait of someone and it was really interest how he described his paintings and how he painted this portrait. I know that I would never be able to make painting like his.

Mon endroit préféré à Quito a été la visite du musée et de la maison de l’artiste Guayasamin. Il est considéré comme le Picasso équatorien. Ses peinture sont très grandes et elles expriment souvent les grandes souffrances de certains peuples comme les Incas ou les Africains quand ils ont été déracinés. Il y avait beaucoup de tristesse et de peur. A un moment donné on a visionné une vidéo de l’artiste quand il faisait un portrait d’un grand musicien espagnol de Flamenco, il allait très vite je ne serais jamais aussi bon que lui.

P1240421 P1240416P1240422 P1240420 guayasamin pic 1

 

We had dinner at a really nice restaurant called El Ventanal with the grandparents of one of my best friend when I was living in Massachusetts Mateo. They are really nice people, they came and took us to this amazing restaurant above the old town, it was all illuminated at night and the restaurant had huge windows so you could enjoy the view and great food  too. It was a very nice evening.

Un soir, nous avons mangé dans un très bon restaurant le Ventanal avec les grand-parents d’un de mes meilleurs amis de Massachusetts, Matéo. Ils étaient très très gentils. Ce restaurant était en hauteur au dessus de la vieille ville et tout était illuminé. La nourriture était super bonne. C’était une très bonne soirée.

FullSizeRender

 

DCIM100GOPROGOPR2993.

Fiji, a little paradise

Bula! And welcome to Fiji. The big catamaran dropped us off early in the morning into a small speed boat. The waves rose and fell around us, crashing on the sides, splattering mist on our faces. The beach slowly came into view, settling a feeling of surprise in my belly. Fiji, I imagined as this magical turquoise paradise with people sipping at their Pina Coladas in lounge chairs on the perfect beach overlooking 5 star bungalows on the water. The rocky, wild mountains behind our wooden bungalows, the yellow gray sanded beach, all of those things didn’t scream paradise to me. I was distraught at first because at the time, a nice accommodation was all that mattered.

P1220765

Bula, Bienvenue à Fidji, le ferry nous a déposé sur un petit bateau qui nous a amené à notre lodge, le Natalia Lodge. Nous avons chargé tous les nouveaux arrivants et les sacs dans cette barque et comme c’était agité nous nous sommes un peu mouillés. Après un court trajet, la plage faisait son apparition, mais ce n’était pas ce que j’espérais. Je pensais que Toutes les îles de Fidji  étaient faites de sable blanc et d’eaux turquoises, je voyais ça comme un paradis où les gens sirotaient des pina colada à longueur de journée. En fait, les iles sont très peu peuplées, il n’y a que quelques petits villages et les resorts sont plutôt simples. Elles sont très vertes avec de la végétation assez drue et montagneuses. La plage était plutôt jaune et pour moi ce n’était pas le paradis. Parce qu’au début je voulais seulement être dans un hôtel paradisiaque.

P1220617P1220767P1220789 P1220752 P1220708

After the second day, though, I came around. The family-owned resort called Nagalia Lodge we were staying in wasn’t that fancy (bungalows on the beach), but the food was the best! Especially the breakfast beignets and tea. The Fijian people are the kindest people I’ve met on this trip. They have darker skin, frizzy black hair that looks like a perfectly trimmed mushroom atop their heads, and the women are usually buffer than the men. Right from our first day, they remembered our names by heart. And they really wanted us to feel like we were part of one big family.

Le deuxième jour, je me suis rendue compte que le logement n’était pas la chose la plus importante. Le lodge Naqalia où nous étions appartient à une communauté  et même s’il n’était pas super top, les gens étaient super sympa. Ils nous appelaient pas notre prénom. Nous avions un buffet pour chaque repas, au petit déjeuner j’ai eu droit a des beignets et du thé, le tout était simplement délicieux. Le personnel était super sympa. Ils ont la peau assez foncée, et les cheveux très frisés, les femmes ont une coupe de cheveux un peu spéciale on dirait des champignons, et elles sont généralement plus costauds que les hommes. Nous faisions parti d’une famille et pas d’un hôtel.

P1220699 P1220679 P1220653P1220698 P1220722

They included us on a picnic on the beach, they made a bonfire for us, played the guitar at dinner time, took us on an open ocean adventure to a “white sandy beach”, played volleyball, we made woven palm leaf bracelets with the women, and organized dances like the limbo and the Bula dance for us. The Fijians always smile and when a task needed to be done, the whole family participates, the burden is never on one member of the family. Even when they are grown, they remain as a family; the sons live with the fathers, and the daughters, if they aren’t married, will too. Everybody, not just the mother, care about the children. I noticed how they raised their kids, that they all carry a deep love for one another.

P1220956 P1220909 P1220884

Dès notre arrivée, ils nous ont inclus dans un pique nique, un soir ils ont fait un grand feu sur la plage, ils jouaient de la guitare à chaque repas, ils nous ont emmené sur “La palme de sable blanc”, on a beaucoup joué au volley ball. J’ai fait des bracelet en coquillage et tressé avec des feuilles séchées. Ils ont organisé une soirée dansante avec la Bula dance et le limbo. Ils sourient toujours, et tout le monde participe à la tâche qu’il faut faire, ce n’est jamais qu’une personne qui fait ça tout seul. Même quand ils deviennent adultes tant qu’ils ne sont pas mariés ils restent avec les parents. Et tout le monde s’occupe des enfants pas juste du sien mais de tous, même les ados aident et on voyait bien que c’était de bon coeur, les enfants sont sacrés là bas.

P1220723 P1220712 P1220844P1220976 P1220733

P1230027 P1230025 P1230039

My favorite activity that I did was go feed the white-tipped reef sharks. At 8:30am, we hopped onto the speedboat and made easy headway on the placid ocean. I had no idea how they had found this place because it was in the middle of the ocean. After putting on all of my gear (mask, snorkel, fins) I jumped off the boat into warm water. But was horrified when I saw a jellyfish. I hadn’t worn my rash guard so I was defenseless against their powerful sting. I cautiously swam by it but realized that it wasn’t alone, there was a whole minefield of them. I shirked them as best as I could until I reached the feeding grounds. And the sight that I saw was something I won’t forget for a long, long time. The sharks were swimming up to our guides and they were holding onto the sharks and were swimming with them. A shark swam up my side, its rough gray skin was alien compared to the slimy scales of tropical fish. The whole time I was there, it was a frenzy. Everyone was on top of each other trying to snap a pic of the sharks. As for the sharks, they hung around the bottom for the most part, except when our guides roused them from the depths and rode them to the surface. Seriously, seriously cool! It is sadly time to leave our island, the wonderful, kind people, and the Fijian food for the main island, Nadi.

DCIM100GOPROGOPR2918. DCIM100GOPROGOPR2988. DCIM100GOPROGOPR3047.

J’ai eu la chance de donner à manger aux requins à pointe blanche, de loin ce que j’ai préféré. Car ç a n’arrive pas tous les jours.  La mer est calme aujourd’hui, alors on en profite, dans le petit bateau le trajet ses fait bien, on s’arrête au milieu de l’océan, je me demande comment ils ont fait pour découvrir cet endroit. Après avoir mis mes palme, mon masque et mon tuba, direction l’eau. je n’avais pas voulu mettre mon t shirt spécial et je panique un peu quand j’aperçois  des méduses.J’arrive à les pousser avec mes bras et je me dirige super vite vers l’endroit où nos guides donnent à manger aux requins. Je n’oublierais jamais cette sensation quand tu vois les requins comme ça autour de toi. Les requins nageaient autour de nous, et nos guides arrivaient à les attraper et à nager avec eux. Un des requins s’est approché très près, sa peau était très bizarre et très différente des écailles des poissons. Ils n’arrêtaient pas de tourner autour de nous, il y avait un autre groupe de touristes aussi, il y avait trop de monde à mon goût.Franchement, la chose la plus cool au  monde!  Nous devons quitter notre île pour revenir vers Nadi.

DCIM100GOPROGOPR3005.

DCIM100GOPROGOPR2992. DCIM100GOPROGOPR3008.DCIM100GOPROGOPR2994.

At last! My desire for a luxurious hotel had been quenched! The Sofitel was a beautiful 5 star resort with impeccable rooms, and a giant pool. Yet there was something I missed about the Naqalia, and that was the kind hospitality that we were shown by the family. At the Sofitel, the people had visibly forced smiles pasted on their faces, and seemed stressed. They didn’t look very patient either. But other than that, the resort was amazing. The all-you-can-eat buffet breakfast and little activities throughout the day kept me busy. One night I got to see Fijian dancing. Their only instruments were bamboo tubes which the beat on the ground to produce a drum-like sound. The rest were the lively, high-spirited voices of the women. The men did most of the dancing. Their traditional palm leaf skirts flailed as they stomped their feet and waved their spears.

P1230064 P1230084

Voilà que mon désir pour une halte dans un endroit luxueux se réalise enfin! Le Sofitel a rempli  cette tâche sans problème, super chambres, piscine immense et la plage et les jardins etc…Mais je me suis aperçue que les gens de Natalia me manquent, ici nous sommes des clients mais pas de la famille. Le buffet pour le petit déj était simplement spectaculaire, il y avait aussi des activités pour les enfants, et une piscine géante. Une soirée nous avons assisté à des danses fidjiennes. Ils chantaient tous à capella et comme instruments de musique ils avaient seulement des tubes de bambous qu’ils tapaient sur le sol. C’était un beau spectacle, ils ont de belles voix. C’est un peuple qui aime les chansons et la musique.

P1230120 P1230117 P1230123 P1230145 P1230154P1230216

P1230175 P1230187

P1230197 P1230195

Fiji may not have been the paradise that I so hoped it would be. I realized that magazines are deceiving. They are only trying to sell you a product, and to do that, they put up the best pictures of places, edit them, and then you want to go there. But Fiji isn’t all Blue Lagoon. It’s mostly made up of normal-looking islands, with normal-looking water, normal-looking beaches, and amazingly kind people.

Fidji n’est pas apparu comme le paradis sur terre que je pensais que c’était. Les magasines mettent la meilleure photo (et change les filtres) et les hôtels les plus chers. Il faut juste savoir que Fidji n’est pas que le lagon bleu, les îles ne sont pas très grandes mais vertes avec juste quelques villages dessus, l’eau est bonne mais pas turquoise de partout, les choses les plus importantes à retenir sont les gens,leur savoir vivre et leur accueil. Inoubliable!

P1230286 P1230281

P1230075 P1230076 P1230080P1220883

 

P1220570

Bula, Fiji Islands

When we arrived at the Naqalia lodge and we were greeted with Fijians playing the guitar and singing. We got our bungalow and explored the place a little. The people were so nice and they really made sure that you were having fun and you were happy, and they did a really nice job doing so. Every day we went on snorkeling trips and picnics. The snorkeling wasn’t that bad, I was really expecting sea turtles and other cool sea creatures. But there weren’t, although one day I saw a tiny moray eel in some seaweed. I was also thinking that the beaches of Fiji were the lagoon like beaches with the perfect white sand, and turquoise waters.

P1220693

Quand nous sommes arrivés à notre hotel le Naqalia lodge nous avons été reçus avec des chansons et un joueur de guitare sur la plage. Après nous être installés, nous avons fait un petit tour des environs pour nous repérer. Le personnel très nombreux était vraiment très sympathique, ils voulaient vraiment que notre séjour se déroule bien. Tous les jours nous avons fait du snorkeling en groupe et des pique-niques. Le snorkeling était ok, mais j’espérais tellement nager avec des tortues et d’autres créatures, que j’étais un peu déçu de ne voir que des étoiles de mer ou une murène. Je pensais que les plages étaient aussi spectaculaire que Whitehaven beach en Australie blanches et des eaux turquoises.

P1220763 P1220768 P1220635P1220618 P1220601 P1220620P1220677 P1220678 P1220679

Every night there would be dances, I won limbo the one time they played it then there would be the cava ceremony. It was a tradition to do when a new member of a clan came in. I participated in it most nights. The cava tasted like water with dirt and soap, I once took the high tide bowl without thought and I regretted a lot. My favorite picnic was the first one we went on. I spent most of my time digging like a miner with a stick that I found, because it looked like a pix axe. For the actual lunch there was fish, potato salad and fruit. After lunch everyone went snorkeling. I definitely say the coolest thing I saw was a huge starfish with a dozen legs and lots of spikes. I also saw some squids.

DCIM100GOPROGOPR2959. DCIM100GOPROGOPR2949. DCIM100GOPROGOPR2945.

Pendant les repas, ils jouaient de la guitare et chantaient des chansons locales. Un soir il y a eu comme une petite fête, où on a dansé et j’ai gagné le concours de limbo. Ils ont une cérémonie très traditionnelle qui s’appelle CAVA. Quand on a arrive dans un village ou que l’on est nouveau dans un clan on doit faire cette cérémonie. Je l’ai faite presque tous les soirs. Tu dois boire le cava ça a le goût de l’eau mélangée avec de la terre et du savon. Ce sont des racines qu’ils broient et ils les mélangent avec de l’eau puis ils essorent ça et tu bois le jus. Une fois j’ai demandé ma coupe pleine et j’ai vite regretté…c’était un peu trop mais j’ai tout bu. Nous avons fait plusieurs pique niques, mon préféré était celui du premier jour où nous sommes allés sur la plage de l’autre côté de l’île. Je me suis amusé sur la plage à creuser avec un drôle de baton que j’avais trouvé. Pour manger, il y avait du poisson, salade de pomme de terre et des fruits.  Pendant notre snorkeling, j’ai vu une drôle étoile de mer avec 12 bras et des pics, elles n’existent qu’ici apparement, et aussi des seiches elles nagent de façon super bizarre.

 

P1220752 P1220749 P1220724 P1220728 P1220730 P1220706
Melia and I went on a shark feeding adventure. It was by far my favorite thing we did. We were swimming with wild white tip reef sharks and they were a decent size at least 4 ¾ ft. There was another group of 10 people and they were so rude they were always kick everybody else. The Fijian staff from of bungalows were grabbing the sharks and swimming under water with them.  I did feel how they didn’t have any bones just cartilage. One of the sharks was trying to get out of our guides grip and it looked like it was trying to attacking me. It was trying to lunge out in my direction. It was so cool when they swam up to me and circled me. It was a true experience for me.

Avec ma soeur nous avons participé à une sortie en mer avec rencontre de requins. De loin ce que j’ai préféré ici. Nous avons nagé avec des requins récifs à pointe blanche, ils étaient de bonne taille plus ou moins 1,60m. Il y avait un autre groupe de 10 personnes avec nous je n’ai pas trop aimé car ces adultes te passaient devant ou te donnaient des coups de palme. Nos guides du resort sont des nageurs exceptionnels, et ils arrivaient à attraper les requins et nageaient avec eux jusqu’au fond.  J’en ai touché un et tu réalises alors qu’ils n’ont pas d’os mais ont seulement du cartilage. A un moment donné, un des requins essayait de se défaire de l’emprise de notre guide et en se débattant, il s’est dirigé vers moi à grande vitesse, un peu peur. Mais c’était cool quand ils me tournaient autour. Une expérience que je n suis pas près d’oublier. 

P1220758DCIM100GOPROGOPR3013. DCIM100GOPROGOPR3045.

DCIM100GOPROGOPR3007.DCIM100GOPROGOPR3005.

DCIM100GOPROGOPR3046.

The same day I went hand line fishing with my dad. I didn’t catch anything which really sucked but our boat captain caught a small white tip reef shark. It wasn’t so much a fish trip because we barely caught anything but it was more of a sunset cruise, and the sunset was beautiful.

Le soir je suis allé pécher avec mon père. Il y a pas mal de poissons mais nous n’avons pas eu de chance car je n’ai rien attrapé. Le capitaine a attrapé un petit requin que nous avons relâché. Au lieu de poissons, nous avons pu admirer un super coucher de soleil.

We went to white sandy beach, another island, we took a small boat and it was rough to go there, I was completely wet by the time we arrive. The beach was large but not as white as I was imagining with this kind of name. I played on the beach and swam a little, then we had a pique nique on the beach and Sam played music for us. The ride back was much nicer.

P1220878 P1220868

Nous avons fait une sortie sur l’île Plage de Sable Blanc, nous sommes partis dans une petite barque et le voyage aller a été assez agité, j’étais tout trempe quand nous sommes arrivés. La plage était grande et bien protégée mais pas avec du sable blanc, le nom était trompeur. Je me suis amusé sur la plage et j’ai un peu nagé puis nous avons fait un pique nique et Sam nous a joué de la guitare bien sûr.

P1220902

P1220866 P1220860 P1220857
We took the ferry back to the main island. We hopped on a bus for our hotel. I had no idea what it looked like or where it was, until our bus stopped at this amazing looking place. In my head it was thinking I wish we were staying here and it turned out we were. The Sofitel hotel was beautiful. The next day, I explored all the activities. Every day there would be something different. Like pottery and kite making both of which I did. The kite making was a little bit boring because we only made one kite and only the instructor got to fly it. I wasn’t that bummed out by it because it’s just a kite, I could make those any time. I mostly swam in the pool. Another day we visited the harbor and I found this really cool shirt which I thought would be perfect for a souvenir. The 2 days that we stayed at the Sofitel were the same, eat a huge breakfast because they had this huge buffet, go to the pool, do the activities, dinner and go to the room. The second day we had to stay up until 2:00 A.M for our plane to Ecuador. On our way with the flight we would stop in Los Angeles for a layover and we would visit my Aunt Michele. Then it was flying off to Ecuador.

P1230065

 

Nous avons repris le ferry pour l’île principale. Un bus nous attendait pour nous amener à notre hôtel. Quand il s’est arrêté devant un endroit magnifique, je me suis dit qu’est ce que j’aimerai que ce soit le notre. A ma grande surprise mon père m’a dit que nous étions arrivés à notre hôtel! le Sofitel était magnifique. Le lendemain, j’ai exploré le lieu et fait des activités. Il y en avait des différentes tous les jours, comme poterie (j’ai fait une tortue symbole de longévité pour les Fidjiens) ou faire un kite (l’instructeur ne nous a pas trop laissé faire tout seul). J’ai surtout bien profité de la piscine. Nous sommes retournés au port car ils avaient des magasins sympas et j’ai acheté un T shirt comme souvenir. Nous sommes restés 2 jours, et fait plus ou moins la même chose: manger un gros petit déjeuner car le buffet était énorme et tu pouvais prendre de tout, aller à la piscine et faire des activités. Notre vol pour l’Equateur ne partait pas avant 2.00 du matin, longue journée! Puis nous avons fait une escale à Los Angeles et ma tante Michelle avec son mari Donny sont venus nous rejoindre pendant quelques heures avant notre vol suivant.

P1230083 P1230074 P1230069 P1230060 P1230078 P1230085

P1230094 P1230109

P1230130 P1230181

P1230282 P1230202 P1230190